Skip to content

Comment défiscaliser, pourquoi, quel dispositif utiliser ?

Comment défiscaliser
Défiscaliser, cela vous permet de payer moins d’impôts en utilisant des dispositifs légaux. Comment choisir le dispositif adapté à votre situation ? Quelle réduction d’impôts espérer ? Newsens vous répond en vous éclairant sur la défiscalisation en France.

A partir de combien d’impôts défiscaliser

La première question que l’on peut se poser, c’est à partir de quel montant d’impôts il est utile de défiscaliser. Ce que nous pouvons vous dire, c’est qu’il n’y a pas de plancher pour la défiscalisation même si certains dispositifs sont plus intéressants à partir d’une certaine somme d’impôts payée. A noter aussi qu’il existe un plafonnement global des niches fiscales en France. Il s’élève à 10 000 euros par an.

Pourquoi défiscaliser

On peut vouloir défiscaliser pour plusieurs raisons qui ne se limitent pas à la volonté de payer moins d’impôts. En effet, certains dispositifs de défiscalisation peuvent vous aider à atteindre d’autres objectifs de vie grâce à l’utilisation des sommes économisées.

Se constituer un patrimoine immobilier

Les dispositifs de défiscalisation immobilière comme Pinel par exemple favorisent l’acquisition de biens immobiliers. En utilisant ce levier fiscal, vous réduisez ainsi votre effort d’épargne.

Transmettre un héritage

La défiscalisation immobilière vous permet de constituer un capital que vous transmettrez à vos enfants ou à d’autres membres de votre entourage, notamment grâce aux assurances liées au prêt.

Préparer sa retraite financièrement

Vous pouvez investir dans l’immobilier pendant votre vie active pour vous constituer des revenus complémentaires et/ou un capital dont vous pourrez bénéficier pendant votre retraite grâce à plusieurs dispositifs de défiscalisation.

Les différentes manières de défiscaliser en 2021

La défiscalisation avec votre situation familiale et vos dépenses courantes

Vous pouvez réduire le montant des impôts à payer grâce à plusieurs éléments de votre situation familiale ou de votre vie courante.

Situation
Crédit d’impôt
Garde d’enfants de moins de 6 ans
50% des frais engagés
Réduction d’impôts pour un enfant poursuivant des études secondaires ou supérieures
61€ par enfant au collège
153€ par enfant au lycée
183€ par enfant dans l’enseignement supérieur
Prestation compensatoire en cas de divorce
25% desmontants versés à l’ex-conjoint
Emploi à domicile
50% des dépenses
Travaux en faveur de la transition énergétique
Maximum 75% du montant des travaux dans la limite de
  • 2 400€ pour une personne seule
  • 4 800€ pour un couple avec une majoration de 120€ par personne à charge (60€ par enfant en résidence alternée)
Dons aux associations et organisemes d’intérêt général
Entre 75 et 66% du montant dans la limite de 20% du revenu imposable
Frais réels
Plafond de 12 627€

Investir pour payer moins d’impôts​

Vous pouvez également réaliser des investissements pour réduire vos impôts. Plusieurs placements sont éligibles. Vous pouvez investir : Si vous choisissez ce type de placements, vous bénéficiez d’un abattement fiscal sur les plus-values pour les contrats de plus de 5 ans pour le PEA et 8 ans pour l’assurance vie. Ce sont également des moyens de transmission sans frais de succession si la somme ne dépasse pas 152 500€.
  • dans un PER
Vous pouvez soutenir les PME en investissant dans leur capital via un Plan d’Épargne Retraite. Vous pouvez alors déduire les sommes versées en cours d’année de vos revenus imposables dans la limite d’un plafond fixé pour chaque membre du foyer fiscal selon s’il est salarié ou indépendant. Si vous ne déduisez pas les versements volontaires, vous aurez un avantage fiscal lorsque vous sortirez du PER.

Quels critères prendre en compte pour bien défiscaliser

Si tout le monde peut évidemment défiscaliser, certains critères sont à prendre en compte au moment du choix de certains dispositifs. Le premier critère est votre âge pour trois raisons : la durée du dispositif, la capacité à obtenir un crédit et les perspectives d’évolution de votre situation. Ces éléments feront qu’à l’instant T vous pourrez opter pour un dispositif de plus ou moins long terme. Le deuxième critère est le montant de vos revenus imposables. Certains dispositifs seront surdimensionnés si vous ne payez que quelques centaines d’euros d’impôts tous les ans.

Investir dans la pierre avec la défiscalisation immobilière

Le déficit de logements auquel nous sommes confrontés en France pousse l’Etat à proposer de très nombreux dispositifs fiscaux pour inciter les Français à investir dans l’immobilier locatif. Voici les principaux et ce que vous pouvez en attendre en termes de réduction d’impôts.

Déficit foncier

Le déficit foncier est un mécanisme qui s’applique aux propriétaires de logements loués nus qui ont choisi le régime d’imposition au réel. Si le montant des charges est supérieur aux revenus fonciers, vous pouvez déduire le déficit ainsi généré dans la limite de 10 700€ par an. L’excédent peut être reconduit pendant 6 ans pour l’ensemble de revenus et 10 ans pour vos revenus fonciers.

Dispositif Pinel

La loi Pinel porte sur l’achat d’un logement neuf pour la mise en location nu dans une zone où l’immobilier est particulièrement tendu. Vous devrez louer le bien pendant toute la durée du dispositif fiscal (entre 6 et 12 ans) à des personnes aux revenus encadrés pour un loyer encadré. La réduction d’impôt est calculée selon le montant du bien. Elle peut aller jusqu’à 63 000€ sur 12 ans (soit 5 250€ par an). Cette réduction diminuera en 2023 et 2024 pour atteindre 42 000€ sur 12 ans (soit 3 500€ par an) maximum

Pinel optimisé au déficit foncier

Le dispositif Pinel optimisé au déficit foncier permet de combiner les avantages de la réduction d’impôt procuré par le dispositif Pinel à la déduction de charges du déficit foncier. Les dépenses éligibles sont déplafonnées par rapport au Pinel classique, l’avantage du déficit foncier s’applique dès l’année de décaissement et plus l’année d’achèvement des travaux.

Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard porte sur l’achat dans une résidence de service neuve avec un statut de Location Meublée Non Professionnelle (LMNP). Vous pourrez déduire jusqu’à 33 000€ d’impôts sur 9 ans (soit 3 667€ par an).

Malraux

La loi Malraux s’adresse aux investisseurs qui souhaitent restaurer un bien ancien situé dans un centre-ville historique pour le louer sur une période de 9 ans minimum. La réduction est calculée selon le montant des travaux. Elle va jusqu’à 120 000€ sur 4 ans, (soit 30 000€ par an).

LMNP

Le statut de Loueur Meublé Non Professionnel vous permet d’échapper à l’impôt sur les revenus locatifs. Si vos recettes locatives doivent être inférieures à 23 000€ TTC par an, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 50% sur les loyers.

Besoin de conseils pour votre défiscalisation immobilière ?

Contactez un Créateur de Patrimoine Newsens, il vous accompagnera dans votre projet